Enchères d'art : les petits obligés de s'allier aux gros